Le mot du prêtre: l’Eglise à l’heure de l’audio-visuel

Le mot du prêtre: l’Eglise à l’heure de l’audio-visuel

DIMANCHE DE LA DIVINE MISERICORDE – 18-19 avril 2020

Depuis quelques semaines, le jeudi à 20h les diverses confessions chrétiennes nous invitent à allumer une bougie à la fenêtre ou sur le balcon. Ce fût un moment d’autant plus émouvant ce Jeudi Saint pendant que le père Karol et moi-même avons célébré à la mémoire de notre confrère Marc Passera.

Cette année, en Communauté, il n’y a pas eu de procession des Rameaux (un dimanche des Rameaux sans Rameaux! un comble !) Nous n’avons pas pu suivre le Christ sur son chemin du calvaire, chemin de la Passion ET de la Résurrection – pourtant il y a bien eu une Semaine Sainte, je vous l’assure – (cf. mon message filmé pour Pâques).

Depuis le confinement, notre équipe pastorale a voulu que ce soit l’Église qui vienne jusqu’à vous par la lettre d’information (Newsletter) hebdomadaire et journalière pendant le Triduum Pascal. A la différence d’un site dans lequel on va chercher des renseignements, une Newsletter veut vous rejoindre et arriver jusque chez vous (merci pour vos très nombreux et encourageants messages). Les initiatives qui veulent aller dans le même sens sont légion dans l’Église: bravo pour cette créativité : radio, télévision, internet… l’Église est à l’heure de l’audio-visuel.

Chers amis, nous vivons une Pâque unique dans l’histoire. Selon le Concile Vatican II : l’Église c’est le Peuple de Dieu. Or le contexte du confinement nous fait découvrir, paradoxalement, au-delà de l’éloignement, le lien profond: celui de la FOI. Tout le reste est relatif, ou encore au service de la FOI.  Nous sommes à distance les uns des autres, mais l’Esprit-Saint nous relie dans la prière pour faire Communauté, faire Église.

Sans aucun doute vous ressentez un manque, une souffrance. Je vous comprends, ô combien, car moi-même je souffre de ne pas vous voir, de ne pas célébrer avec vous. Je n’aime pas célébrer seul, je l’avoue, car c’est avec vous Communauté rassemblée, c’est ensemble que nous célébrons Celui qui est source de ma vocation, qui prend ici toute sa dimension. Je me sens d’autant plus uni à vous, car nous sommes toutes et tous touchés par se qui se révèle d’essentiel: la Relation. La Création est Relation. Relation à soi-même, relation aux autres et relation au Tout-Autre.

Si nous le voulons bien, nous pouvons apprendre de ce temps d’épreuve, nous interroger, nous secouer sur notre façon de faire Église, dans notre quotidien avec nos proches. Face à l’adversité, le Chrétien reste debout dans sa foi, par la force de l’Esprit. En ce Dimanche de la Divine Miséricorde, je vous bénis: que la Lumière de Pâques vous habite; vivez dans le sillage de Sa Paix et de sa Joie que rien ne pourra vous enlever.  

Thierry Fouet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code